secteur adulte


 

 

 

Titre : Trois saisons d’orage

Auteur : Cécile Coulon

L’histoire se passe dans un massif montagneux aux falaises escarpées. Dans ce lieu se trouve le village en ruine des Fontaines. Ce village a ses secrets, ses histoires locales et c’est l’une d’elle que nous raconte Cécile Coulon par la voix de Clément, homme d’église et témoin privilégié de ce qu’il s’est passé. Nous sommes au lendemain de la seconde guerre mondiale et André, vient s’installer comme médecin de campagne aux Fontaines. Sa vie va s’entremêler à celle des ouvriers et des paysans du coin dans ce paysage magnifique et terrible jusqu’à un drame final qui nous est annoncé dès les premières pages.

Cécile Coulon réussit à réconcilier les amateurs de roman noir et les amateurs de roman de la terre. Un roman intense et beau.

 

Laetitia

 

 

 

Titre : Gabrielle ou le jardin retrouvé

Auteur : Stéphane Jougla

Gabrielle avait deux passions, les livres, éparpillés partout et son jardin, sa plus belle création. Sauf que quand elle décède subitement, Martin, son compagnon, est démuni… il ne lit pas et ne sait pas comment s’occuper d’un jardin… et c’est donc vers le déni qu’il va plonger. Il va s’intéresser aux livres et observer ce jardin qui étrangement conserve sa superbe et qui révèlera un secret caché par amour par Gabrielle.

Un roman fluide et poétique où la délicatesse de l’auteur créée une atmosphère mélancolique face au deuil et à la vie. Le récit est ponctué des annotations laissées par Gabrielle au fil de ses lectures qui apportent de nombreuses références littéraires à noter dans un coin.

Sophie

 

 

 

Titre : L’art de perdre                       

Auteur : Alice Zeniter 

Ce roman fait le lien entre la guerre d'Algérie, l'immigration forcée et notre société, à travers une saga familiale, sur trois générations. Ali le grand-père prospère en Kabylie avec son pressoir à olives tombé du ciel. Hamid, le fils construit sa vie entre exil, camp de Rivesaltes et intégration française. Naïma la petite-fille se débat en France contre la chape de silence, rempart de famille.

Entre la France et l’Algérie, des générations d’une famille prisonnière d’un passé pétri de culture arabe et française se succèdent. Roman magnifique, sur l'immigration, le déracinement et l'identité. Un excellent moment de lecture! Prix Goncourt des lycéens 2017.

Suzanne

 

 

 

 

 

 

 

Titre : Une histoire des loups

Auteur : Emily Fridlund

Madeline est une adolescente pas ordinaire et qui s’ennuie jusqu’au jour où une famille emménage sur la rive opposée du lac. Elle va alors observer à travers ses jumelles un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Le père travaille loin, la jeune mère propose alors à Madeline de s’occuper du garçon. Elle comprend vite que sous des apparences de famille parfaite, se cache une réalité moins heureuse… Un drame va alors se jouer.

Dans un décor brumeux de lacs et forêts, les secrets de chacun se dévoilent avec subtilité. Un premier roman très réussi d’une auteure qu’il va falloir suivre !

Sophie

Vous pourriez aussi aimer :

- Sukkwan Island, de David Vann

 

 

 

Titre : Hex

Auteur : Thomas Olde Heuvelt

Black Spring serait un endroit agréable à vivre si Katherine Van Wyler n’y avait pas été condamnée à la pendaison 350 ans plus tôt. Depuis, elle hante la petite bourgade et empêche quiconque de fuir. L’HEX est chargé de veiller à la sécurité des habitants en s’assurant que leur secret ne soit pas dévoilé et à ce qu’aucun autre habitant ne vienne s’y installer. Mais c’est sans compter la jeune génération qui souhaite lancer un appel à l’aide via les réseaux sociaux.

Un livre qui commence tout en légèreté, comme pour nous montrer qu’il fait effectivement bon vivre à Black Spring et que, somme toute, cette sorcière est bien inoffensive. Mais l’histoire finie par déraper et le danger arrive de là où on ne s’y attendait pas. Frissons garantis !

Laetitia

 

 

Titre Intempérie

Auteur : Javi Rey

 

Un enfant, ne supportant plus les coups de son père, fuit sa famille, son village. Il s'éloigne de cet enfer pour tomber dans un autre, celui d'une longue fuite, traqué par «l’alguazil», sous un soleil torride et l'enfer de la soif. Il va rencontrer un vieux chevrier qui se déplace accompagné de ses quelques chèvres, d'un âne et d'un chien. Ces deux âmes égarées vont s'apprivoiser et essayer de fuir la violence et la hargne des hommes.

Adapté du roman éponyme de Jesús Carrasco, ce très bel album nous plonge dans une ambiance étouffante aux décors arides et hostiles, malgré le lien fort qui se tisse entre le vieil homme et l’enfant. Les dialogues sont réduits au strict minimum, laissant aux seuls dessins installer la tension, la menace et les peurs.

Anne

 

 

 

Titre : Nous rêvions juste de liberté

Auteur : Henri Loevenbruck

 

Hugo Felida rêve depuis tout jeune de quitter la ville sinistrée de Providence et de construire une vie meilleure ailleurs. A l’adolescence une rencontre majeure va infléchir le cours des évènements : celle de Freddy Cereseto et sa bande. Le temps passe et soude l’amitié des quatre jeunes gens. Puis, un jour, la possibilité s’offre à eux de tout plaquer et de partir traverser les Etats-Unis à moto, pour vivre leurs rêves de liberté, d’amour et de respect.

L’Histoire nous est racontée des années plus tard par Hugo qui a consigné les évènements dans trois carnets dont nous sommes les lecteurs. Récit d’apprentissage, de fraternité, de liberté,  révolté de bout en bout, rock’n roll à souhait : j’ai adoré !

Laetitia

 

 

 

Titre : Nos vies

Auteur : Marie-Hélène Lafon

 

Jeanne, jeune retraitée, vit seule à Paris et observe Gordana, caissière à la caisse n°4 du Franprix de la rue du Rendez-vous mais aussi Horacio, un homme qui se rend chaque vendredi à la même heure à cette même caisse. Elle leur invente une vie décrite minutieusement et faite de solitude. Parallèlement, elle nous dévoile la sienne aussi avec les évènements qui la remplissent, ses amours, la famille et la province.

La plume de Marie-Hélène Lafon est simple et précise comme toujours. Ces vies anodines en apparences, fourmillent de détails qui rendent beaux et attachants les personnages.

Sophie

 

 

 

Titre : Les Bourgeois

Auteur: Alice FERNEY

 

Alice Ferney trace le portrait d’une famille conservatrice de la droite chrétienne dont le patronyme « Bourgeois » est le synonyme de leur classe sociale depuis le début du siècle. Henri et Mathilde Bourgeois ont eu dix enfants et quarante petits enfants, ce qui peut paraître déraisonnable de nos jours, mais ne l'était pas pour l'époque. A travers cette saga familiale sur trois générations, l’auteur embrasse tout un siècle d'histoire de France et d’Europe. 

Conteuse hors-pair, Alice Ferney décrit très bien le passé et l’évoque avec une grande finesse.

Anne